• Wesh la familleBien ou bien ?

    Plus d'un an que je n'ai pas posté ici ou sur Ekla en général, jusque là rien d'extraordinaire, on a l'habitude.

    J'espère que tout va bien pour vous, la famille, les amis, les enfants...
    Personnellement, ça va plutôt bien. Je profite de mon début de vacances, puis j'enchaînerai sur mon stage en juillet.

    J'ai presque envie de reprendre mon blog de graphisme, mais on verra si la motivation reste. Cette année il aura 8 ans et tout. Bon après ça veut plus dire grand chose vu que je ne m'en occupe plus... Cela dit, je reste toujours surprise quand je vois le nombre de visiteurs chaque jour.
    Honnêtement, ça me fait plaisir que quelques personnes s'attardent encore dessus. :D Même si je ne l'ai plus mis à jour depuis longtemps, c'est vrai que je me suis investie dedans, donc c'est toujours agréable.

    Sur ce je vous fait des bisous, et à bientôt peut-être !


    6 commentaires
  • Et la vie continueCoucou ?

    Un peu plus de 7 mois que je n'avais rien posté. Au fond tenir un blog me manque un peu, mais manque de motivation et de temps.
    Niveau irl, j'ai entamé une nouvelle formation, j'en suis très satisfaite, mais elle me prend énormément de temps ; J'ai un projet à finir pour la fin d'année et ça ne se fait pas tout seul (dommage).

    Je ne traîne presque plus sur eklablog, et je ne fais plus de graphisme en dehors de mes cours. 2/3 icons et bannières par-ci par-là et c'est tout. Je ne pense pas que je continuerai un jour de façon régulière mon blog de graphisme, mais je pense quand même continuer à poster de temps en temps (tous les 6 mois quoi).
    Je m'inscrirai peut être sur un forum un jour, un petit forum sur le graphisme et les manga. Juste pour pouvoir en parler encore un peu, mais sans me prendre la tête.
    De toute façon, je me sens étrangère à la communauté d'eklablog maintenant (par ma faute).

    Sur ce, bonne continuation à vous. ♥


    4 commentaires
  • Semblant de motivation Bonjour. :3

    En ce moment, allez savoir pourquoi, j'ai une terrible envie de reprendre mes blogs. Je pense faire quelques trucs sur le graph world, mais surtout sur papers blog. J'adore les manga après tout, et l'idée d'un fansite dessus me trotte depuis plus de 5 ans. Mais je ne les continue jamais, faute de motivation, de temps..  J'espère que cette fois sera la bonne.

    En attendant, je suis en vacances jusqu'au 22, donc j'ai un peu de temps pour m'en occuper un peu. On verra bien. (j'angoisse à l'idée de me relever à 7h ): )

    Sur ce, je vous souhaite une bonne fin de journée. <3


    3 commentaires
  • Ennui profond Heeey.

    Ca faisait un petit bout de temps que je n'avais pas écrit ici. Plus d'un an en fait.
    J'ai rien de bien intéressant à dire en fait. J'avais juste envie d'écrire un article dans ce blog, ou sur Ekla en général.

    C'est les vacances pour moi et je suppose que c'est aussi le cas pour la majorité d'entre vous. Ca passe plus vite que ce que je pensais, j'ai l'impression de n'avoir le temps de rien faire. Quand je pense que j'ai des amis à qui les cours manquent déjà..
    En parlant de cours, je change d'école cette année, mais je reste dans la même voie. J'espère que ça va bien se passer.

    Je ne sais pas si je reprendrai the graph world, j'ai d'ailleurs l'impression de l'avoir créé il y a au moins 10 ans... Le graphisme m'intéresse toujours mais peut être plus au point de tenir un blog. Enfin, on verra bien.

    Bonnes vacances à vous. ♪


    17 commentaires
  • Introduction - Narrateur : Nana Ôsaki

    Si je revois tout le monde, je me laisserai sans doute cajoler de nouveau. J'ai tellement peur de ça, que je n'ose pas bouger d'ici.

    Chapitre 42 - Narrateur : Nana Komatsu

    Tu sais, Nana. Cette année encore, les feux d'artifice estivaux vont éclairer la Tamagawa. Nous sommes tous là, dans l'appartement 707, et nous t'attendons. Je t'ai même préparé un yukata aux mêmes motifs que le mien.
    Aujourd'hui, c'est le jour des feux d'artifice annuels de Tamagawa. Aussi occupés que nous soyons, nous nous réunissons toujours ici ce jour-là. Portant tous en nous la même douleur.
    Le temps qui passe purifie les gens de leur passé. Et soigne les blessures des coeurs. Mais certaines plaies ne guérissent pas. Cet appartement est resté tel qu'il était à l'époque. Ici, le temps s'est arrêté.
    Nana... Aujourd'hui encore, j'ai un tas de choses à te raconter. Mais dans cet appartement, seuls mes souvenirs m'occupent l'esprit.
    Ce soir-là, les rives du fleuve étaient couvertes de monde. Je n'ai pas croisé Shôji et sa copine. Je me suis dit que le rideau avait fini par tomber. Dans cette foule si dense qu'on aurait pu se perdre de vue en un clin d'oeil. Je voulais prendre la main de Nana dans la mienne. Mais j'ai eu le sentiment... Que si je prenais innocemment cette main dont la chaleur me rappellerait celle de Nobu, on aurait pu dire que je manquais de délicatesse.
    Tu sais, nana. Ce fameux été, auquel tu tenais tant... Et que nous n'avions jamais réussi à retrouver, il est là, maintenant... Et moi, je t'attendrai toujours. Que ce soit pendant dix, vingt ou même cinquante ans.

    Chapitre 43 - Narrateur : Nana Komatsu

    Je me disais qu'au lieu de me rabattre sur un autre, dès qu'une relation se passait mal... Dorénavant, je resterais le plus longtemps possible avec le même homme. Devant Takumi dont les yeux semblent tout deviner, je suis à nu depuis le début. Alors ça ne me servira à rien de faire des manières maintenant.
    Tu sais, Nana... Les jeunes filles amoureuses continuent... De parler de votre histoire, à Ren et toi... En écoutant tes chansons... Mais moi, ce que je voulais voir,... Ce n'était pas un dénouement si triste.

    Chapitre 44 - Narrateur : Nana Komatsu

    Tu étais belle et tu avais un talent dont tu pouvais être fière, des amis toujours là pour toi et l'homme de ta vie. Tu possédais tout ce dont rêve une jeune fille. J'étais persuadée qu'on ne pouvait demander plus et que tu étais comblée.
    À ce moment-là, vous avez retenu l'attention de toute l'opinion publique. Les records de vente de CD des deux groupes, n'ont jamais été égalés par quiconque depuis. Mais à quoi tout cela à servi ?
    Dis, Nana... Je ne te demanderai plus de faire des efforts... Il suffit que tu chantes les chansons que tu aimes, en regardant le ciel...

    Chapitre 45 - Narrateur : Nana Komatsu

    Parmi tous les gens que je connaissais, tu étais la personne que je trouvais la plus "prédestinée"... Et j'avaus le sentiment que nos deux bagues identiques pourraient arrêter dans sa dégradation ce fil rouge qui commençait à se rompre.
    Nana... Moi aussi, je vais faire mon possible pour monter l'escalier de cendrillon. Si on se bat, on peut réaliser ses rêves pas vrai ? Comme toi, qui as réussi à rattraper Ren.
    La chaussure de verre de cendrillon était de la pointure parfaite... Alors pourquoi est-elle tombée en chemin ? Sans doute pour attirer l'attention du prince charmant... Je ne vois pas d'autre explication. Quoi que je fasse, ce n'est qu'une sorte de one woman show dans le vide. C'est peut être là la frustration de toute femme qui est toujours passée à côté du bonheur.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires